La prévention du vieillissement cutané



Le vieillissement cutané est un processus naturel, normal et inévitable qui peut être accéléré ou ralenti avec la combinaison de plusieurs facteurs. Il est dépendant à la fois de notre génétique et de nos habitudes quotidiennes.



Ces deux types de vieillissements cutanés s'appellent le vieillissement intrinsèque et le vieillissement extrinsèque, respectivement.

Le vieillissement intrinsèque est celui dont nous héritons via notre génétique, il affecte tout autant la peau que les organes internes par une dégénération lente et irréversible des tissus (c'est une définition qui fait un peu peur non?). Le vieillissement extrinsèque, quant à lui, est induit par toutes sortes de facteurs extérieurs : l'alimentation, le stress, le soleil, le tabac, la pollution, etc.






LE VIEILLISSEMENT INTRINSEQUE


Le vieillissement intrinsèque est le vieillissement physiologique lié à notre hérédité. Il est naturel, et son rythme est génétiquement déterminé. Progressivement, les cellules vont entrer en sénescence (processus de vieillissement biologique se traduisant par un arrêt irréversible du cycle cellulaire) et provoquer une altération des mécanismes cutanés. Les modifications vont avoir lieu principalement dans l'épiderme et le derme, et dans une moindre mesure dans l'hypoderme.

  • Diminution de l'élasticité du derme : atrophie de la matrice extracellulaire qui résulte d'une diminution et une désorganisation des fibres de collagène et d'élastine. Cela mène à une modification du relief cutané (apparition de rides et ridules d'expression).

  • Aplatissement de la jonction dermo-épidermique : disparition des crêtes épidermiques et des fibres élastiques. Cela induit une diminution des échanges de nutriments et de métabolites ainsi qu'une perte de cohésion entre ces deux couches cutanées.

  • Diminution du rythme de renouvellement cellulaire : les cellules mortes s'accumulent et le teint devient plus terne.

  • Diminution de l'activité des glandes sébacées et sudoripares : altération du film hydrolipidique. La peau va se dessécher plus facilement et sera plus sensible aux agressions extérieures.

  • Diminution du nombre de mélanocytes et défauts de communication entre eux : apparition de taches pigmentaires (hypo ou hyperpigmentation).






LE VIEILLISSEMENT EXTRINSEQUE


Le vieillissement extrinsèque est dû aux éléments extérieurs qui accélèrent le vieillissement naturel. Il est possible d'avoir une action sur ces facteurs et par conséquent il peut être évité dans une certaine mesure.

Nous allons par exemple retrouver :

  • Le tabac : intervient sur le jaunissement de la peau, et plus particulièrement sur la glycation (phénomène de fixation d’un sucre avec une protéine). La glycation impacte directement le derme en réduisant l’efficacité du collagène et de l’élastine.

  • Le soleil : le vieillissement induit par les UV, appelé héliodermie ou photovieillissement, se traduit par une peau épaissie, l’apparition de rides profondes, et de lésions hypo- et hyper-pigmentées. Cela augmente également le risque d’apparition de tumeurs cutanées bénignes (kératoses actiniques) et malignes (carcinomes et mélanomes).

  • La pollution atmosphérique : les polluants environnementaux sont capables d'induire la génération de radicaux libres et d'espèces réactives de l'oxygène. On parle de stress oxydatif quand il se produit un déséquilibre entre les systèmes oxydants et les capacités anti-oxydantes d'une cellule. Le stress oxydatif est un des mécanismes qui agit le plus sur le vieillissement cutané.

  • Le stress : engendre également la production de radicaux libres.

  • L’alimentation : une mauvaise alimentation (riche en gras, en sucres, pauvre en antioxydants) favorise le stress oxydant au niveau cellulaire.

  • La sédentarité : la pratique régulière d’une activité physique favorise une bonne oxygénation des tissus cutanés.







LA PREVENTION DU VIEILLISSEMENT CUTANE


Bon c'est pas tout, mais cet état de l'art met un coup au moral ! Alors regardons comment nous pouvons avoir un rôle proactif et positif sur la prévention de notre vieillissement cutané. Bon... pour la génétique, vous pouvez toujours aller demander des comptes à vos parents et grand-parents, mais ce n'est pas la solution la plus efficace. Alors, regardons comment vos produits cosmétiques peuvent aider à agir et prévenir les facteurs extrinsèques:



L'HYDRATATION


Afin de limiter l'altération du film hydrolipidique et préserver la fonction barrière de la peau, il est nécessaire de bien hydrater la peau. Cela permet de la préserver des agressions extérieures comme la pollution, de réduire les irritations et la Perte Insensible en Eau (PIE).

Pour une hydratation optimale, privilégier les soins spécifiques aux peaux matures qui seront adaptés au niveau d'hydratation requis.



LA PROTECTION SOLAIRE


Afin d'éviter un vieillissement prématuré, il est capital de limiter l'exposition aux UVs. Pour cela, privilégier bien sûr l'ombre, la non-exposition aux heures critiques d'ensoleillement, et une protection solaire adaptée.


Il existe deux type de filtres utilisés en cosmétique :


- Les filtres minéraux, qui font réfléchir le rayonnement,

- Les filtres chimiques, qui vont l'absorber.



LES ANTIOXYDANTS


Les radicaux libres sont des molécules très réactives, possédant un électron célibataire qui, pour s’associer à un autre électron, va essayer de réagir avec tout, et très rapidement.

Des soins riches en anti-oxydants aident à prévenir les lésions que ces radicaux libres peuvent engendrer. Il y a par exemple :


- La vitamine C : non synthétisée par l'organisme et doit être obtenue par l'alimentation.

- La vitamine E : présente naturellement à la surface de la peau, elle est également contenue dans plusieurs huiles végétales (tournesol, soja) ainsi que les légumes et la viande.

- Les rétinoïdes : stimulent la production de fibres de collagène.

- Les polyphénols : capacité de neutraliser les radicaux libres.




Enfin, nous n'allons rien vous apprendre en vous disant que l'hygiène de vie au quotidien est le meilleur remède pour prévenir du vieillissement cutané : diminuer (ou arrêter !) sa consommation d'alcool et de tabac, consommer des repas équilibrés et pratiquer une pratique sportive régulière. On nous le répète souvent, mais ces habitudes sont parfois difficiles à intégrer à notre quotidien.


Alors, tous à nos haltères !




Et puis, au fond, les rides sont le reflet de notre expérience et de notre sagesse.




Posts récents

Voir tout